Historique 2004-2013 sur Andernos-les-Bains et ses environs par Jean-Robert Bos

2004-2013 : Quel avenir pour un Andernos tel que vous le désirez afin de retrouvez un équilibre entre l'environnement, la solidarité et les activités économiques

26 septembre 2006

LES RUISSEAUX POLLUENT LE BASSIN ...

AUDENGE. --Vigi - Décharges - Audenge - Marcheprime dénonce la pollution du ruisseau du Ponteil où un taux d'ammonium anormalement élevé démontrerait une présence de « jus » de décharge
Un ruisseau, menant au Bassin, contaminé

:Jean-Paul Vigneaud SUD-OUEST

Et revoilà la pollution du Bassin d'Arcachon en question ! Cette fois, c'est l'association Vigi-Décharges-Audenge-Marcheprime qui provoque des vagues en révélant, dans un document, que le centre d'enfouissement technique des déchets d'Audenge pollue dangereusement Le Ponteil, l'un des nombreux ruisseaux à se jeter dans le plan d'eau. « Surtout pas d'amalgame et de conclusions hâtives ! » s'empressent de dire les membres de l'association, de peur d'unrapprochement entre cette pollution et les problèmes qui frappent actuellement l'ostréiculture. La révélation de cette pollution est due au hasard du calendrier. Le conseil municipal d'Audenge ayant retenu, dans le cadre du Plan local d'urbanisation, un grand terrain au lieu dit « Les Cabanasses » pour accueillir un nouveau centre de stockage de déchets en remplacement de l'actuel.

Des analyses inquiétantes. L'association est opposée à cette réalisation. Surtout en ce lieu. « Outre le risque sur la santé humaine, créer un nouveau centre à proximité de deux cours d'eau se jetant dans le bassin d'Arcachon reviendrait à répéter l'erreur commise avec l'actuel CET d'Audenge. »
Pour appuyer ses dires, l'association présente le bilan des analyses effectuées sur les différents cours d'eau par plusieurs organismes ou laboratoires spécialisés, comme celui du professeur Pierre Anschutz de l'université Bordeaux 1.

Selon ces analyses, Le Ponteil clignote en rouge avec un taux d'ammonium trés élevé et qui aurait quadruplé en quelques années. L'ammonium est un marqueur de la dégradation de la matière organique en condition anoxique. « Ces données démontrent un épanchement de "jus de décharge" dans le ruisseau, juste à hauteur du CET » pointe l'association en mettant fortement en doute « la fiabilité des reconstitutions de barrière passive aménagées » censées empêcher les fuites de produits dangereux.

A la DRIRE, on se dit très surpris par ce constat sévère. « Certes, il y a un peu d'ammonium dans Le Ponteil mais les analyses que nous possédons à ce jour ne font pas apparaître les volumes évoqués. Et la pollution dénoncée semble peu probable, puisqu'elle n'irait pas dans le sens de l'écoulement naturel. Pour qu'une pollution d'envergure se produise, il faudrait un débordement énorme au niveau de la décharge et que tout remonte à contre courant ».
La DRIRE ne tape pour autant en touche. Elle prend très au sérieux les remarques formulées et va vérifier les points en litige. 


Posté par JRBOS à 19:37 - ENVIRONNEMENT - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires

    réunion publique Vigidécharges Audenge Marcheprime

    Vigidécharges Audenge Marcheprime organise une
    réunion d'information publique
    le Mercredi 25 Octobre 2006
    à 20h30
    à la Salle des Fêtes
    de la Mairie d'Audenge

    Vigidécharges Audenge-Marcheprime est une association de citoyens rassemblant des habitants d’Audenge et de Marcheprime. Nous veillons à ce que l'option choisie par la communauté des communes (COBAN) pour remplacer l’actuel centre d’enfouissement technique d’Audenge, qui fermera fin 2007, n'ait pas d'impact sur les populations humaines et soit respectueuse de l'environnement.

    Le dossier officiel « les Cabanasses » a été remis aux conseillers municipaux et la modification du Plan Local d’Urbanisme a été votée le 14 septembre 2006. Ce site est localisé à 750m de la première habitation, à 1km du quartier d’Hougueyra et plaçant les premiers quartiers de Biganos sous les vents dominants de nord-ouest, il est situé sur les cours d’eau du Ponteil et d’Ayguemorte qui se jettent au niveau de Domaine de Certes et du port d’Audenge.

    Nous vous informerons de l'impact d'une telle activité sur la santé humaine lorsqu'elle est située trop près des habitations et du risque de pollution due à la très grande proximité des cours d’eau se jettant dans le Bassin d’Arcachon.

    Nous vous expliquerons pourquoi l'implantation d'un nouveau CET sur le site des Cabanasses serait une grosse erreur qui a déjà été commise par le passé avec l’actuel CET d’Audenge.

    Il est urgent de recadrer au plus vite ce dossier, nous comptons sur votre mobilisation.

    Posté par Vigidécharges, 05 octobre 2006 à 18:38

Poster un commentaire